Aperçu du marché : Poursuite probable de la croissance de la production tirée des sables bitumineux à court terme

Date de diffusion : 2015-03-26

Les cours actuels du pétrole ont fait que nombre de producteurs dans la région des sables bitumineux revoient leurs plans de dépenses pour l’année qui vient. L'Association canadienne des producteurs pétroliers [anglais seulement] a estimé en janvier 2015 que les budgets de dépenses en capital dans cette région s’établiront à 25 milliards de dollars (G$) en 2015, une diminution de 8 G$ comparativement à ceux de 2014.

Malgré la diminution des dépenses, on prévoit une augmentation de la production de bitume de 2015 à 2018. L’aménagement de projets d’exploitation de sables bitumineux est coûteux et peut prendre trois ou quatre ans. On prévoit ainsi que ceux qui ont été récemment menés à terme ou qui sont sur le point de l’être contribueront à faire augmenter la production au cours des prochaines années, alors qu’ils produiront toujours un peu plus jusqu’à l’atteinte de la capacité envisagée à l’origine. En outre, l’abandon des projets déjà en chantier est peu probable.

Les données qui suivent illustrent la production historique ainsi que la capacité des nouvelles installations dont la production est sur le point de prendre de l’ampleur. Sont également incluses les installations qui sont en chantier et qui pourraient commencer à produire d’ici trois ou quatre ans. Le graphique présente aussi les projections de l’Office national de l’énergie dans son rapport Avenir énergétique du Canada en 2013.

Sources et description de la figure

Sources : Oil Sands Review ainsi que divers communiqués et des présentations à des investisseurs

Description : Ce graphique linéaire illustre la production historique et possible à partir des sables bitumineux de 2010 à 2018. La production est passée de 1,6 million de barils par jour en 2010 à 2,3 million de barils par jour en 2014. La pointe visible à compter de 2015 met en lumière les volumes de bitume associés aux projets qui ont été construits et dont la production augmentera graduellement de 2015 à 2018. Elle équivaut à 0,54 million de barils par jour qui ont été ajoutés à la production totale de 2014. L’autre pointe, visible à compter de 2017, s’explique par les volumes de bitume associés aux projets actuellement en chantier qui pourraient entrer en production en 2017 et 2018 pour un total de presque 0,5 million de barils par jour de plus. En ajoutant les deux pointes aux volumes de 2014, on obtient une production possible de 3,3 million de barils par jour en 2018. Pour leur part, les projections présentées dans le rapport de l’Office Avenir énergétique au Canada en 2013 font passer la production de 2,3 million de barils par jour en 2014 à 3,1million de barils par jour en 2018.

Environ 1 million de barils par jour pourraient être ajoutés à la production de bitume entre 2015 et 2018 en tenant compte des projets qui ont été récemment menés à terme et qui sont actuellement en chantier. Toutefois, compte tenu notamment des cours plus faibles du pétrole, l’aménagement de plusieurs autres projets n’est pas aussi avancé que ce qui avait été prévu. Le tableau qui suit donne le détail des projets d’exploitation de sables bitumineux qui ont été reportés.

Grands projets d’exploitation de sables bitumineux qui ont été reportés après le deuxième trimestre de 2014
Grands projets d’exploitation de sables bitumineux
qui ont été reportés après le deuxième trimestre de 2014
(plus de 20 000 barils par jour)
Capacité
(en barils
par jour)
Cenovus - Foster Creek (H) and Christina Lake (G) [anglais seulement] 100 000
Cenovus - Telephone Lake and Grand Rapids [anglais seulement] 55 000
Cenovus - Narrows Lake [anglais seulement] 45 000
Statoil - Corner [anglais seulement] 80 000
Suncor - MacKay River Phase 2 [anglais seulement] 20 000
Husky - Sunrise Phase 2 [anglais seulement] 70 000
Shell - Carmon Creek 3 and 4 [anglais seulement] 80 000
Pengrowth - Lindbergh Phase 2 [anglais seulement] 37 500
Canadian Natural Resources - Kirby North [anglais seulement] 40 000
Total 527 500
Date de modification :