Aperçu du marché : Les camions représentent une plus grande part des ventes de nouveaux véhicules

Date de diffusion : 2016-01-13

Des données récentes de Statistique Canada sur les ventes de nouveaux véhicules indiquent que les camions se vendent plus que les voituresNote de bas de page 1. La catégorie des camions comprend les fourgonnettes moyennes et lourdes, les camionnettes et les véhicules utilitaires sport (VUS). Au cours de la période 2005-2009, le marché était divisé presque également entre les ventes de voitures et les ventes de camions. L’écart s’est agrandi depuis et, en 2014 (dernière année complète de données), 65 % des nouveaux véhicules vendus étaient des camions, soit un record.

Source et description

Source : Statistique Canada, Cansim 079-0003

Description : Le graphique linéaire simple montre la part relative de ventes de nouvelles voitures par rapport aux ventes de nouveaux camions (incluant les fourgonnettes moyennes et lourdes, les camionnettes et les véhicules utilitaires sport, ou VUS). Pendant la période 2005-2009, les ventes étaient réparties presque également entre les voitures et les camions. À partir de 2010, une préférence pour les camions a commencé à se manifester et a continué à augmenter. Pendant la dernière année complète de données (2014), cette préférence a atteint un sommet, les camions représentant 65 % des ventes de nouveaux véhicules.

Malgré la préférence croissante pour les plus gros véhicules, la demande canadienne d’essence est demeurée relativement inchangée au cours des dernières années. Cela peut être attribuable aux améliorations dans le rendement des véhicules et à l’évolution des caractéristiques démographiques, notamment l’âge moyen plus élevé des conducteurs et un intérêt moindre parmi les jeunes Canadiens pour la conduite automobile et l’acquisition de véhicules.

Les prévisions de demande à long terme au Canada et aux États-Unis indiquent une diminution des ventes d’essence au cours des 10 prochaines annéesNote de bas de page 2. Ces prévisions sont basées sur des principes fondamentaux, notamment le resserrement des normes fédérales sur les systèmes d’échappement des véhiculesNote de bas de page 3, la conjoncture économique et l’évolution des caractéristiques démographiques des conducteurs. La préférence croissante des consommateurs pour les camions, alliée aux ventes générales record de nouveaux véhicules en 2014, pourrait remettre en question ces prévisions, quoique les implications à long terme de ces développements ne sont pas claires pour le moment.

 

Date de modification :