Aperçu du marché : Les exportations canadiennes de propane augmentent et se dirigent vers l’ouest

Date de diffusion : 2016-09-21

Les exportations canadiennes de pétrole vers les États-Unis sont passées de 80,9 milliers de barils par jour (Mb/j) en 2010 à 112,5 Mb/j en 2015, une tendance inattendue compte tenu du fait que la production américaine de propane a bondi de 900 Mb/j à 1 400 Mb/j au cours de la même périodeNote de bas de page 1. La tendance à la hausse des exportations canadiennes s’est poursuivie en 2016 : de janvier à juin, les exportations vers les États-Unis s’élevaient en moyenne à 117,2 Mb/j.

Les exportations canadiennes de pétrole vers la côte Ouest américaine (PADD VNote de bas de page 2) sont celles qui ont connu la croissance la plus importante. En effet, de 2010 à 2015, les exportations vers le PADD V sont passées de 11,4 Mb/j (ou 14 % des exportations canadiennes totales) à 27,2 Mb/j (ou 24 % des exportations canadiennes totales). Ce volume a continué de croître en 2016 : de janvier à juin, il s’est hissé à 38,1 Mb/j, soit 32 % des exportations canadiennes totales. Le Midwest (PADD II) demeure la première destination des exportations canadiennes de propane : en 2016, il a reçu 49 Mb/j (42 % des exportations canadiennes totales).

Source et description

Source : Office – Volume des exportations annuelles de propane selon le PADD

Description : Ce graphique à barres empilées illustre les exportations canadiennes de propane vers les cinq PADD (Petroleum Administration for Defense Districts), aux États-Unis, de 2010 à juin 2016. Les exportations totales ont grimpé de 80,9 Mb/j en 2010 à 117,2 Mb/j en 2016 (de janvier à juin). Les trois premières destinations du propane sont le Midwest (PADD II), la côte Ouest (PADD V) et la côte Est (PADD I). En 2016, les exportations vers ces régions se sont établies respectivement à 49 Mb/j, 38,1 Mb/j et 22,5 Mb/j.

Les exportations vers le PADD V ont bondi de 11,4 Mb/j en 2010 à 27,2 Mb/j en 2015. Cette tendance s’est poursuivie en 2016, où les exportations ont atteint 38,1 Mb/j de janvier à juin.

*Les volumes de 2016 sont calculés à l’aide de données recueillies de janvier à juin.

Le terminal portuaire d’exportation de propane le plus près du Canada se trouve dans le PADD V, il s’agit de l’installation de Petrogas à Ferndale dans l’État de Washington. Ferndale dispose actuellement d’une capacité d’exportation de propane et de butane de l’ordre de 35 Mb/j et exporte actuellement vers le marché Asie-Pacifique, en moyenne, 18 Mb/j de propane, dont la majeure partie provient du CanadaNote de bas de page 3.

Bien que leurs volumes demeurent petits, les exportations canadiennes vers la côte américaine du golfe du Mexique (PADD III) sont celles qui ont connu la plus grande augmentation, sur une base proportionnelle, au cours des dernières années : elles s’élevaient à 2,6 Mb/j en 2015 en comparaison avec 200 barils par jour en 2010. Le PADD III détient la plus grande capacité d’exportation de propane en Amérique du Nord.

 

Date de modification :