Aperçu du marché : Trajectoires très contrastées de la production de pétrole brut au Canada, aux États-Unis et au Mexique depuis 25 ans

Date de diffusion : 2016-11-16

Depuis 1990, la production de pétrole brut au Canada a augmenté de façon continue, à l’exception de deux reculs notables en 1999 et 2005. En revanche, la production aux États-Unis a été en baisse constante de 1990 à 2008, avant de remonter rapidement à partir de 2009Note de bas de page 1. Quant au Mexique, sa production était constamment en hausse jusqu’en 2004, avant de reculer dans les années qui ont suivi. À la fin de 2015, la production de pétrole brut au Canada, aux États-Unis et au Mexique avait progressé de 249 %, 128 % et 88 %, respectivement, par rapport à celle de 1990Note de bas de page 2.

Source et description

Source : Statistique Canada (données sur la production canadienne de 1990 à 1997, Office (données sur la production de 1998 à 2015), EIA [anglais seulement], BP [anglais seulement], et calculs de l’Office.

Description : Ce graphique linéaire compare un indice de la production de pétrole brut au Canada, aux États-Unis et au Mexique, de 1990 à 2015, en utilisant l’année 1990 comme référence. La production canadienne de pétrole brut a augmenté de façon continue depuis 1990, son taux de croissance s’accélérant même depuis la fin des années 2000. En revanche, la production de pétrole aux États-Unis a constamment baissé de 1990 à 2008, pour ensuite connaître une remontée rapide jusqu’en 2015. La production mexicaine a augmenté de 1990 à 2004, puis elle a reculé pour revenir sous le niveau de 1990 en 2015. Le graphique montre aussi l’évolution du cours du pétrole brut Brent. Jusqu’en 2002, le prix du Brent s’établissait sous les 25 $ US le baril; il a atteint un sommet de 111 $ US le baril en 2011 et 2012. Il a fortement chuté en 2015 pour se situer, en moyenne, à 52 $ US le baril.

Les cours du pétrole ont beaucoup fluctué depuis 25 ans et ne traduisent pas toujours l’évolution de la production chez les trois voisins. Cependant, les fortes hausses de prix de 2002 à 2011 semblent avoir favorisé la découverte et la mise en valeur de nouvelles sources d’approvisionnement, ainsi que l’adoption de nouvelles technologies. Ainsi, les avancées réalisées dans les techniques de production des sables bitumineuxNote de bas de page 3 ont contribué à la croissance de la production canadienne durant cette période et dans les années qui ont suivi. Grâce au forage horizontal et à la fracturation hydraulique, qui ont permis la mise en valeur des abondantes ressources de pétrole de schiste aux États-Unis, la production américaine de pétrole a connu un nouvel essor.

En revanche, la production au Mexique n’a cessé de diminuer après avoir atteint un sommet en 2004. Contrairement au Canada et aux États-Unis, la constitution mexicaine interdisait la concurrence et les investissements étrangers directs dans le secteur pétrolier et limitait son marché en amont à son seul producteur, propriété de l’État. Cette politique a été modifiée en 2014, le gouvernement mexicain s’efforçant de renverser la tendance à la baisse de la production, depuis une décennie, en ouvrant l’accès à son secteur pétrolier aux entreprises privées [anglais seulement].

 

Date de modification :