Revue 2016 : l’effet des feux à Fort McMurray sur les exportations de pétrole brut en 2016 a été de courte durée

Date de diffusion : 2017-01-10

Les feux qui ont ravagé Fort McMurray en mai 2016 ont occasionné une baisse de la production de pétrole tirée des sables bitumineux de l’ordre d’un million de barils par jour (Mb/j) au plus fort du désastre.Note de bas de page 1 Cependant, ils n’ont pas eu de répercussions durables, aucune installation de production n’ayant été durement endommagée. De fait, dès le mois d’août, la production était entièrement revenue à la normale.Note de bas de page 2

L’arrêt de production causée par les feux de forêt a fait reculer les exportations de pétrole brut partant de l’Alberta d’une moyenne de 2,90 Mb/j au premier trimestre de 2016 à un creux de 2,49 Mb/j en juin, une diminution de 14 %. Elles ont remonté à 2,84 Mb/j en août.Note de bas de page 3 Le bitume dilué à l’aide d’hydrocarbures légers est le produit qui a subi la plus forte baisse, soit 0,16 Mb/j ou 28 %. Le pétrole brut synthétique léger (bitume valorisé) a encaissé une diminution de 0,15 Mb/j, ou 58 %, la régression la plus marquée, en pourcentage. Quant aux exportations de pétrole brut lourd classique, elles ont fléchi de 0,09 Mb/j, ou 11 %.

Source et description

Source : Système de suivi des produits de base de l’Office (données mensuelles)

Description : Le graphique présente les exportations de pétrole brut à partir de l’Alberta, par type de produit, d’octobre 2014 à octobre 2016. Le pétrole léger comprend le pétrole classique et le synthétique, tandis que le brut lourd englobe le pétrole classique, le bitume, le bitume dilué et le pétrole synthétique. Globalement, les exportations de brut à partir de l’Alberta ont augmenté au fil du temps, passant de 2,56 Mb/j en octobre 2014 à 2,75 Mb/j en octobre 2016. Avant les feux de Fort McMurray, elles se situaient en moyenne à 2,90 Mb/j. Durant et après cet épisode, elles ont chuté à une moyenne de 2,52 Mb/j en mai et 2,48 Mb/j en juin. Au mois d’août, elles étaient revenues à 2,84 Mb/j. Les feux de forêt ont touché plus durement trois types de pétrole en particulier : le synthétique léger, le lourd dilué et le lourd classique.

L’essentiel des exportations de pétrole brut partant de l’Alberta est destiné au marché du Midwest américain; la côte américaine du golfe du Mexique, dont le volume des importations est moins élevé, constitue cependant un marché de plus en plus important. Affectées durant les feux de Fort McMurray, les exportations de brut à partir de l’Alberta vers ces deux destinations ont rapidement rebondi [anglais seulement]. En conclusion, l’interruption de production causée par les feux de forêt ne semble pas avoir incité les marchés américains à se chercher d’autres sources d’approvisionnement pour remplacer les produits provenant des sables bitumineux.

Avis : L’Office travaille actuellement à l’amélioration de ses données sur le pétrole brut et pourrait publier une nouvelle version du présent article dans les mois à venir.

 

Date de modification :