Aperçu du marché : Exportations canadiennes : Part de l’énergie de nouveau en hausse

Date de diffusion : 2017-09-20

En 30 ans, la valeur totale des exportations canadiennes a septuplé, passant de 95 milliards de dollars au premier trimestre de 1987 à 664 milliards au même trimestre en 2017. Pendant ce temps, la valeur des exportations d’énergie a cru encore plus rapidement et a décuplé, passant de 10,4 à 100,8 milliards de dollars.

La part de l’énergie dans l’ensemble des exportations canadiennes est ainsi passée de 11 % en 1987 à plus de 15 % au premier trimestre de 2017. Les secteurs des services et des biens de consommation ont suivi cette même tendance, au cours des trois dernières décennies, alors que celui des produits forestiers et matériaux de construction, tout comme celui des véhicules automobiles et pièces, ont connu une progression inverse.

Illustration 1.

Source et description

Source : Statistique Canada

Description : Ce graphique à deux dimensions illustre la valeur des exportations canadiennes de 1987 à 2017. Pendant cette période, au même titre que leur valeur, la part des exportations d’énergie a augmenté jusqu’au début de 2014, puis celle-ci a diminué, passant de presque 25 % à 10 % au début de 2016. Depuis, part et valeur ont recommencé à augmenter.

La composition des exportations canadiennes d’énergie a elle aussi évolué entre 1987 et 2017. Cela est particulièrement évident pour le gaz naturel, qui comptait pour presque 60 % de ces exportations au début de 2001, cette part tombant autour de 13 % pendant les années 2012 à 2017. Ce recul correspond à un recours à grande échelle au forage horizontal et à la fracturation hydraulique, ce qui a mené à la mise en valeur de ressources auparavant non rentables se trouvant dans des formations étanches ou schisteuses aux États-Unis et a entraîné une réduction de la demande de gaz canadien dans ce pays. Pendant ce temps, la production canadienne de pétrole brut et ses exportations ont augmenté, compte tenu des nouvelles techniques d’exploitation employées et de l’infrastructure déployée pendant une période de prix plus élevés.

Illustration 2.

Source et description

Source : Statistique Canada

Description : Ce graphique à aires empilées illustre la part représentée par les différents produits énergétiques exportés du Canada entre 1987 et 2017. En 1987, pétrole brut et bitume comptaient pour environ 40 % des exportations d’énergie, le gaz naturel et les liquides de gaz naturel pour quelque 30 %, l’électricité pour 12 %, les produits pétroliers raffinés 6 % et les autres produits énergétiques, qui comprennent le charbon et le bois de chauffage, comptaient pour le solde de 12 %. En 2017, pétrole brut et bitume comptaient pour 70 % de toutes les exportations d’énergie, le gaz naturel et les liquides de gaz naturel pour 12 %, l’électricité pour 3 %, les produits pétroliers raffinés 9 % et les autres produits énergétiques pour le solde de 6 %.

Même si la chute des prix du pétrole à la fin de 2014 a été à l’origine d’une forte baisse de la valeur des exportations canadiennes d’énergie, le brut a continué de compter pour plus ou moins 70 % de la valeur totale des exportations d’énergie entre 2014 et 2017, surtout en raison du fait que les volumes exportés ont eux aussi poursuivi leur croissance malgré tout.

 

Date de modification :