Aperçu des exportations et importations de gaz naturel en 2016

Pour de plus amples renseignements sur l’évolution des marchés du gaz naturel en 2016, veuillez consulter les aperçus du marché à ce sujet dans le site Web de l’Office. Les exportations de gaz naturel se font principalement par pipeline, de l’Ouest canadien vers les États-Unis, tandis que les importations aboutissent surtout dans l’Est du Canada après avoir traversé la frontière américaine par gazoduc. Par ailleurs, de faibles volumes, sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL), arrivent par navire au Nouveau-Brunswick. En 2016, les exportations canadiennes en sol américain ont augmenté jusqu’à des niveaux jamais enregistrés depuis 2012. Du fait toutefois de la faiblesse qui continue d’affliger les prix à ce niveau, la valeur totale des exportations a diminué comparativement à l’année précédente. Dans le sens contraire, les importations au Canada ont elles aussi augmenté en 2016, mais pas jusqu’aux sommets atteints en 2012. Ici aussi, les prix étant plus bas que ceux des années antérieures, la valeur totale des importations a reculé par rapport à l’an dernier.

Tableau 1 : Résumé de la balance commerciale

Tableau 1 : Résumé de la balance commerciale
  2012 2013 2014 2015 2016
Volume (Gm³)
Exportations (pipelines) 86,8 80,9 76,3 76,0 84,2
Importations (pipelines) 29,5 25,5 21,4 19,2 21,9
Importations (GNL) 1,7 1,0 0,6 0,6 0,3
Exportations nettesNote de tableau a 55,6 54,3 54,4 56,2 62,0
Volumes (Gpi³/j)
Exportations (pipelines) 8,4 7,8 7,4 7,3 8,1
Importations (pipelines) 2,8 2,5 2,1 1,9 2,1
Importations (GNL) 0,2 0,1 0,05 0,06 0,03
Exportations nettes 5,4 5,3 5,3 5,4 6,0
Prix ($/GJ)
Exportations (pipelines) 2,63 3,60 5,33 3,32 2,71
Importations (pipelines) 2,91 3,95 6,21 3,67 3,17
Valeur (G$)
Exportations (pipelines) 8,7 11,2 15,7 9,8 8,8
Importations (pipelines) 3,2 3,9 5,1 2,7 2,7
Valeur nette 5,5 7,3 10,7 7,0 6,1

Sources : Système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017 : Gaz – Sommaire mensuel pour l’année (exportations et importations); Gaz et GNL – Sommaires mensuel et cumulatif à ce jour par port (importations); GNL – Détail sur les expéditions (importations); Gaz – Sommaire des volumes et prix historiques (exportations et importations)

Volumes d’exportation et d’importation

Exportations

En 2016, le Canada a exporté son gaz naturel aux États-Unis, principalement par pipeline mais aussi une certaine quantité de GNL par camion.Note de bas de page 1 Dans ce dernier cas, les volumes étaient faibles, au même titre que ceux du gaz naturel comprimé également exporté par camion aux États-Unis, ce qui fait qu’ils ne sont pas illustrés dans la figure 1. Le volume net de gaz naturel exporté par le Canada a augmenté de 10 % sur un an, passant de 56,2 Gm³ à 62,0 Gm³ (de 5,4 Gpi³/j à 6,0 Gpi³/j) sur des exportations totales qui, elles, ont augmenté de 11 %, passant de 76,0 Gm³ à 84,2 Gm³ (de 7,3 Gpi³/j à 8,1 Gpi³/j).

Figure 1 : Volumes historiques du commerce international de gaz naturel

Figure 1 : Volumes historiques du commerce international de gaz naturel

Sources : Statistiques du système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017; Gaz – Sommaire mensuel pour l’année (exportations et importations); Gaz et GNL – Sommaires mensuel et cumulatif à ce jour par port (exportations et importations); GNL – Détails sur les expéditions (importations)

Importations

En 2016, de faibles quantités de GNL ont été importées par navire de Trinité-et-Tobago et de la Norvège ainsi que par camion des États-Unis.Note de bas de page 2 Presque tout le gaz naturel continue d’être importé par pipeline. Au total, les importations ont augmenté de 12 % depuis 2015, passant de 19,8 Gm³ à 22,2 Gm³ (de 1,9 Gpi³/j à 2,2 Gpi³/j).

Figure 2 : Volumes mensuels du commerce international de gaz naturel

Figure 2 : Volumes mensuels du commerce international de gaz naturel

Sources : Statistiques du système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017; Gaz – Sommaire mensuel pour l’année (exportations et importations); Gaz et GNL – Sommaires mensuel et cumulatif à ce jour par port (exportations et importations); GNL – Détails sur les expéditions (importations)

Volumes et prix d’exportation par pipeline selon la région

Les données de l’Office sur les exportations de gaz naturel sont recueillies en divers points le long de la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis.

La figure 3 présente les exportations par pipeline du Canada vers l’Ouest américain, le Midwest et l’Est des États-Unis.Note de bas de page 3 En 2016, les exportations de gaz naturel vers les États-Unis ont fluctué de la façon suivante :

  • celles vers le Midwest ont augmenté de 18 % depuis 2015, passant de 36,6 Gm³ à 43,0 Gm³ (de 3,5 Gpi³/j à 4,2 Gpi³/j);
  • vers l’Ouest américain, elles ont alors augmenté de 6 %, passant de 30,1 Gm³ à 31,9 Gm³ (de 2,9 Gpi³/j à 3,1 Gpi³/j);
  • les exportations vers l’Est des États-Unis ont pour leur part diminué de 2 % pendant cette même période, passant de 9,2 Gm³ à 9,0 Gm³ (de 0,89 Gpi³/j à 0,87 Gpi³/j);

Figure 3 : Volumes d’exportation par pipeline selon la région

Figure 3 : Volumes d’exportation par pipeline selon la région

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017; Gaz – Sommaires des données historiques par région

 

C’est dans l’Est des États-Unis que le Canada exporte le moins de gaz naturel, mais c’est là aussi que les prix sont habituellement les plus élevés (figure 4), surtout durant les périodes de pointe en hiver.

Figure 4 : Prix mensuels à l’exportation par pipeline selon la région

Figure 4 : Prix mensuels à l’exportation par pipeline selon la région

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017; Gaz – Sommaires des données historiques par région

Valeur et prix

Exportations

En 2016, la valeur du gaz naturel exporté par pipeline a diminué de 10 % sur un an, passant de 9,8 G $ à 8,8 G $ (de 7,7 G $ US à 6,6 G $ US) (figure 5). Toujours en 2016, les prix moyens à l’exportation ont suivi la même tendance avec une réduction de 18 %, passant de 3,32 $/GJ à 2,71 $/GJ (d’environ 2,76 $ US/MBTU à 2,15 $ US/MBTU).

Figure 5  : Valeur et prix historiques du gaz naturel traversant la frontière par pipeline

Figure 5 : Valeur et prix historiques du gaz naturel traversant la frontière par pipeline

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017; Gaz – Sommaire des volumes et prix historiques (exportations et importations)
Pour des montants en $ US, choisir « Afficher les données en format impérial / USD ».

Importations

La valeur des importations de gaz naturel par pipeline a elle aussi diminué en 2016, soit de 2 % par rapport à l’année précédente, passant de 2,73 G $ à 2,68 G $ (d’environ 2,1 G $ US à 2,0 G $ US). Dans la même veine, les prix moyens à l’importation de gaz naturel ont alors reculé de 14 % sur un an, passant de 3,67 $/GJ à 3,17 $/GJ (d’environ 3,04 $ US/MBTU à 2,52 $ US/MBTU).

La figure 6 illustre elle aussi la valeur et les prix du gaz naturel par mois.

Figure 6 : Valeur et prix mensuels du gaz naturel traversant la frontière par pipeline

Figure 6 : Valeur et prix mensuels du gaz naturel traversant la frontière par pipeline

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017; Gaz – Sommaire des volumes et prix historiques (exportations et importations)
Pour des montants en $ US, choisir « Afficher les données en format impérial / USD ».

Volumes d’exportation selon les autorisations (long ou court terme)

Toutes les exportations de gaz naturel doivent être autorisées au moyen d’une licence à long terme ou d’une ordonnance à court terme.Note de bas de page 4

En 2016, il n’y a eu aucune exportation au titre de licences à long terme (figure 7).

Figure 7 : Volumes historiques de gaz naturel exportés selon le type d’autorisation

Figure 7 : Volumes historiques de gaz naturel exportés selon le type d’autorisation

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de l’Office au 10 février 2017; Gaz – Sommaire rétrospectif par période

 

 

Date de modification :